• LE MARCHE AUX « PUCES » DU DIMANCHE MATIN DÉPLACÉ DURANT LA FOIRE SAINT-MARTIN

    La Foire Saint-Martin prend sa place à Perpignan durant le mois de novembre. Ainsi du 19 octobre au 23 novembre 2014, le marché aux puces sera déplacé. La partie « brocante » du marché aux puces se déroulera sur le parc relais du rond point giratoire Mas Donat. La partie « camelots » du marché aux puces se déroulera sur l’avenue du Palais des Expositions, dans sa partie située entre le giratoire du Palais des Expositions et le giratoire du Mas Donat, giratoire compris. Deux parkings de stationnement seront à dispositions du public : 1) Le Parking du Palais des Expositions 2) Le Parking du centre technique municipal, avenue de Broglie. Le marché reprendra ses quartiers habituels dés le départ des forains le Dimanche 30 Novembre 2014. Renseignements : Gestion du Domaine Public : 04 68 62 38 18

  • Ces slow architectes qui veulent sauver et promouvoir le patrimoine viticole local !

    L’heure de l’oenotourisme version Roussillon aurait-elle sonné ? C’est ce que croit «dur comme fer» le BAU (Bureau d’Architecture et d’Urbanisme), militants de la slow architecture en faveur d’un art de vivre authentique et d’un tourisme qualitatif en pays catalan. Avec leur nouveau projet «carte blanche» «la Table de Valmy», petit bijou architectural et paysager qui a ouvert ses portes en mai 2014, le BAU entend bien amorcer un nouveau virage. Comment ? En se spécialisant sur la réhabilitation de domaines viticoles, fleurons de l’architecture rurale locale, pour tirer le tourisme vers le haut ! Le BAU, Bureau d’Architecture et d’Urbanisme, créé par Claire Guiral et Jean-Bernard Morlon (Perpignan) milite - n’ayons pas peur des mots - pour une SLOW ARCHITECTURE. Éthiques et responsables, ces derniers s’engagent en faveur de bâtiments vivables et viables dans la durée. Leur dernier projet en témoigne, dans le cadre idyllique de Valmy, ce Château de contes de fées, abritant domaine viticole et chambres d’hôtes, visible de la route qui sillonne la côté Vermeille jusqu’à Collioure. Leur mission porte sur la réhabilitation de l’ancien chai en restaurant et chai de vieillissement et la création d’une salle de réception dans un nouveau bâti de 120 m2 et d’un parc. Les travaux démarrent en avril 2013 et l’ensemble est livré «clé en mai, jusqu’à la fourchette» en mai 2014. Techniquement complexe, ce projet s’articule sur une pluralité d’activités aux spécificités et réglementations précises : dégustation, restauration, cuisine, réception, activité agricole...   La dimension paysagère étant fondamentale, le BAU fait appel à Philippe Deliau de l’agence ALEP. C’est lui qui a réalisé le site remarquable de Paulilles (66) et qui vient de terminer l’Aménagement du Jardin d’Acclimatation pour la fondation Vuitton (qui ouvrira ses portes le 24 octobre 2014 prochain). En parfaite symbiose avec l’état d’esprit du BAU, Philipe Deliau crée le plan d’aménagement extérieur et fait appel pour l’éclairage à Jean-Philippe Weimer avec qui il collabore régulièrement. Ce dernier crée des luminaires en matériaux bruts (acier corten, cuivre massif) qui s’enroulent autour des arbres dans les jardinières bucoliques des terrasses extérieures. Tout est réalisé sur-mesure par des artisans locaux. Toutes les teintes des bâtiments originels sont préservées : crème, vert amande, rouille/terre cuite en réponse au bois des fûts et aux tuiles vernissées du Château. Un côté très intime et naturel se dégage de l’ensemble avec vue sur la mer et, à la nuit tombée, l’ambiance est magique. «L’idée était de ne pas rivaliser avec l’architecture de Petersen, explique Claire Guiral, mais de respecter l’oeuvre. Nous ne voulions pas tomber dans la caricature, y compris - voire surtout dans la mise en lumière.» Dans la salle de restaurant, une atmosphère plus urbaine se profile. Les proportions du bâtiment initial, avec sa longueur deux fois plus importante que sa largeur, sont contrebalancées par un système d’ouverture maximale. Comme pour l’extérieur, matériaux nobles et pérennes sont aussi de mise. La déco néo-rétro aux formes sixties répond parfaitement à l’esprit de cet espace très contemporain. Les vins sont «mis en lumière» dans des vitrines-caves à vins intégrées dans un habillage en bois de chêne qui renforce l’atmosphère cosy. «On voulait vraiment sortir de l’auberge espagnole rustique en donnant une nouvelle réinterprétation du traditionnel. Passer à autre chose.» explique Jean-Bernard Morlon. «Ici à Valmy, c’est AUTOUR DU VIN : on s’assoit, on mange, on déguste, on prend son temps...» La vraie valeur ajoutée d’un vin s’accomplit dans l’expérience sensorielle vécue dans le lieu d’où il est issu. Ce sera peut être une des vraies solutions durables pour la plupart des domaines viticole de caractère du département. Persuadés qu’il y a là matière à promouvoir un tourisme plus qualitatif, le BAU entend bien convaincre d’autres vignerons à suivre le mouvement. «Nous garderons notre philosophie de construction, éthique et raisonnée, en nous adaptant aux spécificités des terroirs et des bâtisses, aux budgets, aux aides accordées et surtout aux familles qui habitent ces domaines et les rendent inoubliables ...».

  • Kevin Mystère et les pirates à l'abordage !

    Samedi dernier, le service culturel de la commune de Pia a offert un spectacle de grande qualité « la magie des pirates ». Durant une heure quarante, Kévin Mystère et sa partenaire, Aurélie Diamond ont transporté le public dans l'univers magique des pirates autour de décors réalistes. Un show haut en couleurs où se mêlent magie de scène et plus de quinze grandes illusions. Des numéros avec de belles colombes, de magnifiques costumes, d’intrigantes et envoûtantes musiques, le tout agrémenté par la sensualité de ses assistantes, sans compter sur la mise en scène et les chorégraphies, un programme qui a charmé les spectateurs.  A diverses reprises, Kévin a sollicité l'assistance, notamment lors d'un numéro de lévitation où Josyane, une Pianencque, s'est laissée charmer par ce pirate plein d'humour. Des tours qui ont surpris et bluffé le public, spécialement celui où Aurélie perd la tête ou encore lorsque l'illusionniste empale une de ses partenaires. C'est à s'y méprendre. De la magie et des pirates, certes mais surtout tout un mystère autour de Kévin qui a plus d'un tour dans son coffre ! Avant de larguer les amarres vers d'autres horizons, les artistes ont gentiment posé pour une photo souvenir au grand bonheur des moussaillons et de leur famille. Texte et photos Nelly Di fraja Retrouvez leur actualité sur leur Facebook respectif : Kévin Mystère / Aurélie Diamond

  • Amusant quiproquo !!

    Le 1,2,3 Théatre de St Nazaire s'est terminé avec "On n'est pas sorti de l'auberge" un superbe week-end où de magnifiques pièces ont été jouées avec brio. Quoi de plus agréable par un dimanche grisâtre d'aller se détente au théâtre: merci à la compagnie Chipotères pour avoir inviter la troupe "Vigatanes i Barretina" pour interpréter leur nouvelle pièce. Personnellement je ne connaissais pas les personnages de Félicie (Viviane Auger) et de Narcisse (Bernard Gimbernat), alors quel plaisir de les voir en action! Après les traditionnels coups de théâtre, Félicie et Narcisse nous apparaissent: comment ne pas aimer ces septuagénaires qui nous rappellent nos grands-parents? Félicie, personne religieuse,  traite son mari Narcisse "d'anorexique de la bourse": ce dernier ne comprend pas pourquoi elle dépense leur denier pour fleurir l'église.  Félicie aime se rendre à l'église pour y aider le prêtre et retrouver son amie Lulu: à elles deux les secrets sont vites dévoilées. C'est ainsi que Félicie demande à son mari de ne pas voir Raymond l'estimant non recommandable: les ragots rapporteraient qu'il recevrait des femmes de joie chez lui: ragot ou vérité? Narcisse profite de l'absence de sa femme pour sortir sa boisson préférée (boisson alcoolisée dont je tairais le nom pour ne pas faire de la publicité illicite) et pour prendre des nouvelles de son ami Raymond récemment veuf, et oui quand le "sergent" n'est pas là les souris dansent. Raymond ne peut venir faire une partie de boule avec Narcisse car il attend quelqu'un, mais se propose de venir un peu plus tard, mais là c'est Narcisse qui refuse car à 16h, sa femme et lui doivent recevoir la nouvelle femme de ménage envoyée par l'agence de placement. Seul à la maison, Narcisse se replonge avec nostalgie dans son album de mariage: il raconte à son chat Léon comment "il a fait la cour à sa femme pendant 6 mois et que maintenant il lui fait son jardin". La sonnette de la porte retentit et là une femme fait son entrée: Ginette (également jouée par Viviane Auger) . Narcisse est persuadé que c'est la femme de ménage.... S'ensuit des échanges les plus loufoques les uns que les autres, des quiproquos... dont je ne vous dévoilerais pas l'origine: allez voir la pièce, je peux vous assurer que vous allez passer un TRÈS bon moment!

  • CASALS...

    Pau Casals a été nommé citoyen d'honneur au Palais des Rois de Majorque à Perpignan, en 1946. J'ai assisté le 3 octobre à une conférence sur ' la légende de Pau Casals'. Dans le public, il y avait un dame qui est venu nous rencontrer, moi et Francois Ragot. Quelle fut notre surprise lorsqu'elle nous a donné son nom. Henriette Casals, la nièce de Pau, fille de Enric son frère, musicien aussi et qui a beaucoup travaillé avec son frère Pau. Nous avons décidé de nous revoir pour travailler pour l'année prochaine a un hommage musical à la famille en particulier à Pau et Enric avec un concert exceptionnel cet été. Cet hommage permettra de réunir une grande partie de la famille lors de cette soirée, qui devrait avoir lieu 69 ans après au palais des rois de Majorque. Une première partie sera dédié à Enric qui a écrit beaucoup  Enric, moins connu que son frère, Il a commencé ses études musicaux avec son père, Carles Casals i Ribes. Après, il a été disciple du professeur Rafael Gàlvez. Plus tard, il est parti à Bruxelles pour améliorer ses connaissances sur le violon et la composition avec Mathieu Crickboom et Joseph Jongen. Il a créé le Quatuor à cordes Enric Casals en 1921, avec lequel il a fait des concerts en France, en Belgique, en Anglaterre, en Suïsse et en Espagne. Il a aussi joué le violon avec l'Orchestre symphonique de Barcelone (1910-1912), la Kurot Symphonische Orchester de Saint Petersburg (1912 - 1914), l'Orchestre Pau Casals (1920 - 1936) et l'Orchestre du Grand théâtre du Liceu (1924 - 1935).   Il est été le fondateur et directeur de l'Institute Musical Casals et le responsable des célèbres Festivals de Prades (surtout entre 1955 et 1983)   Pau, n'est plus a présenter surtout dans notre département ou il a vécu sur Prades et créé le festival dédié à Bach avant de devenir le festival Pau Casals.   Sur la photographie , vous avez à gauche Enric Casals, à droite Pau Casals. Au centre je suis avec Henriette, la fille de Enric et Élisabeth la petite fille que vous retrouvez  en médaillon avec Pau Casals il y a plus de 50 ans.   Reportage Isabelle Meder & Erio Tac.

  • HOMMAGE A JORDI BARRE ET CONCERT DU 'CANTEM JORDI'

    Vendredi avait lieu le vernissage de l'exposition 'Jordi Barre l'enchanteur'  au centre culturel de Salses le château. Les amis de Jordi Barre à tour de  rôle ont pu raconter des anecdotes de sa longue vie, de ses rencontres. L'exposition créée par les éditions Balsac et le centre Leclerc de Polygone. Le vernissage était suivi d'un cocktail dinatoire avant de laisser la place à la musique avec l'ensemble 'Cantem Jordi' . cet ensemble a été créé par Bernard Foures qui a eu le plaisir d'accompagner Jordi à la contrebasse. Personne ne reste insensible auprès de Jordi' et ce fut le cas de Bernard qui a voulu perpétuer son oeuvre en créant le groupe 'Cantem Jordi' en compagnie de Michel Cazenove, Hervé Capdvila et Joëlle Ivanes. Dans leur répertoire une vingtaine de titres qui ont ravi un public venu nombreux en présence du maire de la commune Jean Jacques Lopez. Un groupe encore méconnu car récent mais à découvrir sans modération pour se souvenir des bons moments que Jordi a su partager.   Reportage Isabelle Meder et Erio Tac.    

  • De belles noces de diamant pour Etienne et Pierrette

    Dimanche 5 octobre famille et amis se sont réunis autour d'une fideua pour fêter les soixante ans de mariage d’Étienne, 83 ans et de Pierrette, 80 ans. Ils se sont rencontrés, en 1951, sous le feu d'artifice, d'un 14 juillet, et quelque temps plus tard, Étienne Richard demanda la main de Pierrette Pontils. De leur union, Patrick et Dominique ont vu le jour et quatre petits enfants et deux arrières petits enfants sont venus agrandir la famille. Pierrette native du village et son époux, catalan pur souche et ancien rugbyman à Perpignan, coulent des jours heureux sur la commune depuis trente ans. Une journée remplie de souvenirs et d'émotions. texte et photo Nelly Di fraja Ce charmant couple, leurs enfants et petits enfants remercient, famille et amis d'avoir partagé ce moment de bonheur à leurs cotés. Légende photo : Étienne et Pierrette au premier plan, chaleureusement entourés    

  • ONE WOMEN SHOW ERIKA THOLLARD

    Rentrée au petit théâtre du boulevard à Peyrestortes, toujours une ambiance intimiste autour d'un humoriste. Ce soir Erika dans son show ' tu le vis ça' ouvrait l'année.  Comme le disais Patricia Di Fraja il fallait ' de la pêche, du dynamisme pour ouvrir le bal' Le public n'a pas été déçu, avec une grande complicité, interactivité avec celui-ci dans une succession de tableaux. Erika a terminer son show par une improvisation délirante avec le nom des communes, lieux dits de notre beau département. Rendez vous est donné pour cette nouvelle saison tout les premiers  jeudis de chaque mois jusqu'à au mois de juin avec Éric Blanc pour la clôture. Toujours le même principe et la même convivialité, verre de l'amitié, spectacle, repas pour ceux qui le souhaitent le tout pour 18 €.   Reportage Isabelle Meder et Erio Tac

  • Bancs publics

    Qui a dit que beaucoup de matériaux sont nécessaire à la réalisation d'une pièce de théatre ? Il suffit juste d'un banc public et de deux arbres en plastique pour prétendre que nous sommes dans un jardin! La pièce débute avec la très célèbre chanson de Georges Brassens: Bancs publics , une dame (Any Mrozinski) est assise sur un banc dans un jardin lorsqu'un homme l'aborde en lui demandant seulement si la place à ses côtés est libre...s’enchainent alors  des échanges, la femme croit que l'homme (Georges Martinez) la drague, celui ci essaye de se justifier... Une autre scène nous est jouée; est là s'est l'inverse qui se produit: l'homme est assis et la femme arrive à sa portée. Tout au long de cette heure, Les Complices jouent avec les mots, les sous-entendus, ils mettent en scène des situations que nous avons pu vivre ou que nous avons eu l'occasion de croiser...mais pour être honnête avec vous, on a tout le temps l'impression que c'est la même scène qui est reproduite! On ne distingue pas les différents personnages: mais il y en a-t-il plusieurs de représenter seulement? Les acteurs ne sont pas criants de vérité: Georges Martinez n'a même pas daigné se lever du banc à un changement de scène en disant "cela ne sert à rien, elle va revenir de toute manière". Quand à Any Mrozinki elle tournait bien trop souvent le dos au public. D'ailleurs ce dernier n'a pas partagé les échanges des acteurs, et après la pièce discutait de leur déception. Je ne suis pas là pour porter un jugement sur une pièce car j'aurai personnellement été incapable de retenir un tel texte,, mais  "les répliques fusent à 100 à l'heure..." comme le tract nous l'indiquait n'étaient pas au rdv. Ce n'est malheureusement pas une pièce que je recommande

  • Les tendances tattoo avec Adrien

    En véritable passionné, depuis l'âge de 16 ans, Adrien raconte ses dix ans expérience et il en connaît un rayon ! Le tatouage a bien évolué. Il y a quelques années, il se voulait discret et avait une réelle signification pour la personne. De nos jours, la clientèle est essentiellement féminine et de plus en plus jeune. « Il m'est arrivé de tatouer une famille de quatre générations confondues, de seize ans à quatre-vingt-dix-sept ans et toutes savaient précisément ce qu'elles voulaient » confie le tatoueur. Zoom sur les tendances du moment Concernant la nouvelle mode, le signe de l'infini est en première place, ensuite, les plumes, les attrapes-rêves et les Maoris et autres tattoos des îles sont très prisés. Même si certains ne connaissent pas la signification de leur future œuvre, l'effet mode prend le dessus. Fini la discrète rose ou le joli dauphin sur l’omoplate, place aux tatouages réalistes, aux grosses pièces sur une manchette entière. Les écritures sont également beaucoup appréciées. « Les français veulent leur texte en anglais et les étrangers en français » ironise Adrien. « Les jeunes s'inspirent de plus en plus de la télé réalité, j'essaie de les orienter mais ils veulent souvent le même tatouage qu'un personnage médiatique ». Installé avenue de France, au Perthus depuis quatre ans, Andrien Tattoo a une clientèle éclectique dont 70 % du grand Sud (de la prostituée à l’agent de douane et beaucoup de touristes). De bouche à oreille, les clients le sollicitent pour son professionnalisme, son coté pédagogue et ses prix compétitifs (proximité de la frontière espagnole oblige). Comme chez le coiffeur, le tatoueur devient alors leur confident. Sa notoriété, entre autre, lui a valu d'être sélectionné pour participer au salon du tatouage « Hallow'ink »* qui se tiendra du 31 octobre au 2 novembre à Perpignan où il participera au concours de la plus grande pièce en terminant en live, un cerisier japonais sur le corps de son modèle. Suite à l'agrandissement et au relooking de son studio, Adrien organisera, mi-octobre, un vernissage dans ses locaux. Nelly Di fraja Contact Adrien Tattoo : Ouvert 7/7 de 14 h à 18 h et sur RDV 86 av. de France, 66480 Le Perthus Facebook : Adrien tatto studio ou par tel : 07-87-25-06-84 ou 04-68-89-45-01 *Adrien sera présent au salon avec son ami et stagiaire Irezumi (voir ses créations sur son facebook Irezumi Soixante Six) infos salon du tatouage "Hallow'ink" : http://www.perpignantattoo.com/ Photos droits réservés et Nelly Di fraja

A la une

24 Octobre 2014 - 25 Octobre 2014

Festa de les bruixes

Attention, elle arrive la 27ème édition de la Festa de les Bruixes à Tresserre Comme chaque année, depuis déjà 27 ans, les sorcières catalanes, avec leurs chapeaux noirs et pointus, leurs ongles longs et leurs nez crochus, dotées de pouvoirs, pas toujours maléfiques, vont investir le Village de Tresserre pour inviter le public à faire la fête durant deux jours Du Vendredi 24 au Samedi 25 Octobre, Spectacles fantastiques, musiques de rue, contes, et concerts endiablés vont ensorceler ce petit terroir des Aspres catalanes Une cuvée 2014 , qui s’annonce bouillonnante avec une programmation artistique de qualité mais aussi la créativité locale… De cette potion magique résulte une fête insolite pour petits et grands

13 LIRE LA SUITE

A la une

22 Octobre 2014 - 26 Octobre 2014

Voix d'Etoiles

Le Festival Voix d'Étoiles met à l'honneur les voix et l'habillage sonore du cinéma d'animation. Durant cinq jours, c'est l'occasion de rencontrer des professionnels du cinéma d'animation. Toute la journée, projections pour tout public de longs et courts métrages, pour tout public de longs et courts métrages, rencontres et ateliers thématiques :  - Création sonore sur films muets : Initiation au bruitage et doublage d'un court métrage (à partir de 6 ans), - Doublage de voix : Cet atelier offre la possibilité de passer de l'autre côté de l'écran, de prêter sa voix aux personnages (à partir de 6 ans), - Lego : Fabrication d'un dessin animé tout en LEGO (à partir de 6 ans), - La Sérénade et son musée ambulant : Les enfants sont amenés à créer une histoire et à l'enregistrer, puis à sonoriser le récit à l'aide de vrais et nombreux instruments (bruitage, ponctuation, musique). Pour des enfants à partir de 6 ans. - Atelier Bruitage : Découverte des secrets du bruitage au cinéma. Bruitage en direct (à partir de 6 ans). Tarifs : 4€ l'atelier et 7€ le Pass (1 atelier + 1 film) Au programme : En avant-première : La Légende de Manolo, Le Chant de la Mer, Panique chez les Jouets... Expositions : Calimero, Légo... Visuels, grande mascotte, créations artistiques ! Rencontres avec les professionnels du film d’animation (acteurs, réalisateurs, techniciens...) 5 jours de projections Festival OFF : Du 27 Octobre au 2 Novembre 2014 Les films en compétition : La légende de Manolo , LEGO the movie, Le chant de la mer, Le manoir magique, Gus  petit oiseau grand voyage, Jack et la mécanique du cœur Des invités : Benjamin Bollen : Le conte de kaguya, l'ile de Giovanie, Copy Cut Bruno Salomone Fanny Bloc : Calimero Nathalie Homs : Lechant de la mer, Les lapins crétins, Emilou Homs : Calimero Patrick Poivey : Le manoir magique   Céline Monstarrat : Le manoir magique, les as de la jungle Emmanuelle Rivière : La légende de Manolo, Ingrid Donnadieu : La légende de Manol Patrick Bethune, Donald Reignoux on attend les dates  

13 LIRE LA SUITE

A la une

25 Octobre 2014 - 23 Novembre 2014

Foire Saint-Martin

La Foire St Martin est un parc d'attractions pour petits et grands ; manèges, pêches aux canards, barbes à papa, pommes d'amour, ... tous les ingrédients de la fête sont réunis pour passer des moments inoubliables ! Entrée libre dans le parc. Manèges, attractions et douceurs sucré-salé payants. Demi tarifs et tarifs réduits les 22 et 23 novembre.  

13 LIRE LA SUITE

A la une

25 Octobre 2014 - 26 Octobre 2014

Salon international du modélisme ferroviaire

Organisé par l’association Modélisme Rail Catalan (MRC), cet événement aura une dimension européenne. En effet, il accueillera un rassemblement regroupant des modélistes originaires d’Allemagne, de République Tchèque, d'Espagne et de France. Par ailleurs, le 8e Rassemblement module junior (une compétition ouverte aux plus jeunes) représentera l’autre temps fort de ce week-end qui se prête à une sortie familiale. Autre fait exceptionnel : un réseau représentant le célèbre TRAIN JAUNE sera exposé pour la première fois dans la région. Inutile d’être fin connaisseur pour admirer ces trains et autres installations, bijoux de méticulosité. Il vous suffira d’ouvrir grand vos yeux et de vous laisser entraîner dans un univers synonyme de rêve, du moins d’évasion.

13 LIRE LA SUITE

A la une

Dimanche 26 Octobre 2014

FETE DE LA POMME

comme chaque année le 4ème dimanche d’octobre Toute la journée :  Vente de pommes et de produits de la vallée, initiation au portage avec les Géants de Villefranche de Conflent , une  initiation au tir à 10m avec le Tir Sportif du Conflent, structure gonflable, parc aventure enfants et manèges 9h30 Banda Els Companys de Cérêt ambiance garantie, 10h30 Llotja de Mar, 13h Banda Els Companys de Cérêt, 14h Cobla Principal del Rossello, 15h30 folklore et danses catalanes, Animation assurée par le Car-Podium de l’Indépendant, tombola gratuite et nombreux lots, restauration et buvette, sens unique : Villefranche-de-Conflent – Fuilla – Sahorre – Vernet-les-Bains Corneilla-de-Conflent,

13 LIRE LA SUITE

A la une

25 Octobre 2014 - 26 Octobre 2014

FETE DE LA LUMIERE et VIDE – GRENIER

Les 25 et 26 octobre prochains les Amis Catalans du Sud de l’Inde ( ACSI) en partenariat avec la Municipalité et les Vignobles Dom Brial vous invitent à participer à la 6ème édition de la Fête de  l’Inde. Ouverture des Festivités samedi 24 Octobre à 14H Parc du Château  les Pins pour un programme festif et riche en animations. Possibilité de se restaurer sur place au snack indien à prix modérés. Le samedi soir à 19h30, à l’espace Catalogne dîner-spectacle indien sur  réservation. Pour toute information et réservation contacter ACSI au  06 42 06 99 68. Entrée libre. Le Dimanche se tiendra avenue Maréchal Joffre un vide-grenier. Inscriptions préalables jusqu’au mercredi 22 Octobre inclus à l’accueil de la mairie aux heures habituelles d’ouverture.  Se munir de la carte d’identité et de l’immatriculation du véhicule lors de l’inscription. Emplacement GRATUIT pour les Baixanencs ; pour les personnes extérieures le tarif sera de 8€ les 5m avec véhicule ! Inscrivez-vous.

13 LIRE LA SUITE

A la une

Dimanche 26 Octobre 2014

Dzambo Agusevi Orkestar

Le trompettiste virtuose Dzambo Agushev (Djambo Ozden) est né dans une famille de musiciens à Strumica, dans l’est de la Macédoine, en 1987. Suivant les traces de son père et de son oncle, il décide dès son enfance qu’il deviendra musicien. Par admiration pour son oncle Koco Agushev, trompettiste de légende en Macédoine, il adopte cet instrument et rentre dans l’orchestre familial comme 3ème trompette à l’âge de 11 ans. Très vite il est repéré par le légendaire saxophoniste Ferus Mustafov qui l’invita à enregistrer un album, intitulé « Jumbo 11 » en référence à son jeune âge. Depuis 2006, il accumule les récompenses à travers les Balkans tant et si bien que beaucoup de concours lui ont demandé de ne plus se présenter pour assurer un renouveau parmi les lauréats. En 2012, comme conclusion de cette longue série, il remporte le prestigieux prix de la trompette d’or au festival de Guca. Il vole maintenant de ses propres ailes en tant que leader de son groupe, qui enchaine les concerts à travers les Balkans mais aussi en Turquie, aux USA ou en Australie avec toujours une énergie communicative et joyeuse.

13 LIRE LA SUITE

A la une

25 Octobre 2014 - 02 Novembre 2014

SALON DE L'ARTISANAT D'ART

Inauguration : Samedi 25 Octobre à 18h15   Des artistes et artisans d’art du canton de Latour de France présentent leur métier et leur savoir-faire, et exposent leurs oeuvres. Venez les rencontrer, ils vous feront partager leur passion. • BELESTA : Serge VOTTA (enluminures) • ESTAGEL : Dominique LE FORESTIER (décorateur) • LATOUR-DE-FRANCE : Denis RABASA (ferronnerie), Josie MOEGLIN (céramiste), Monia PECHEUR et Thierry GINFRAY (peinture et photographie) • MONTNER : Marie-José NORMAND (peinture), Christian SEGUIE (menuiserie) • PLANEZES : Alex SERRADELL (ferronnerie), Margarete SCHONENBERGER (créations en paille) • TAUTAVEL : Francis ALIS (ferronnerie), Centre Européen de Recherches Préhistoriques (moulage), Nathalie TEYSSIER (peinture)   Au programme : Samedi 25 et Dimanche 26 octobre, Samedi 1er et Dimanche 2 novembre : Réalisation d'une fresque par Monia PECHEUR et Thierry GINFRAY (atelier l'Arcartistique à Latour de France) avec la participation des visiteurs Dimanche 26 octobre à 16h : Conférence sur le bois et l'outil ancien par Christian SÉGUIÉ, menuisier ébéniste à Montner Dimanche 2 novembre à 14h30 : Présentation d'une enluminure par Serge VOTTA (Galerie La Licorne Orientale à Bélesta) Pendant le Salon : Tressage de paille par Margarete SCHONENBERGER ("Blé Autrement" à Planèzes) Jeu découverte : Pendant le Salon, participez au jeu de découverte d'un outil ancien. Lots à gagner, offerts par les exposants. Tirage au sort les dimanches 26 octobre et 2 novembre, à 17h30.   Infos pratiques : Horaires : de 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h ENTRÉE GRATUITE Palais des Congrès et de la Préhistoire tourisme@tautavel.com Tél : 04 68 29 49 50 Bus CTPM ligne 12    

13 LIRE LA SUITE

A la une

21 Octobre 2014 - 26 Octobre 2014

Les Conférences d'Eugène Kouchkine sur Albert Camus

à l'occasion du centenaire de sa naissance Les Amitiés Internationales André Malraux ont le plaisir de vous inviter au cycle de conférences présenté du 20 au 26 octobre 2014 dans les Pyrénées Orientales. Eugène Kouchkine est maître de conférences en littérature française et comparée à l’Université de Picardie Jules Verne. Il a soutenu une thèse de doctorat intitulée: Les Oeuvres de jeunesse d’Albert Camus (l’évolution de l’existentialisme littéraire en France). En 1982, il publie sa monographie: Le premier Camus. Il a participé à la nouvelle édition des Oeuvres complètes de Camus, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, contribué au Dictionnaire Camus (2009) et au Dictionnaire Malraux, en 2011. Il est actuellement membre du Centre d’Études du Roman et du Romanesque à l’Université de Picardie, ainsi que du Conseil administratif de la Société des Études Camusiennes (S.E.C)et des Amitiés Internationales André Malraux (AIAM). 1. Lundi 20 octobre à 18 h: réception par CML., hôtel Pams Présentation du cycle de conférences et des livres d'Eugène Kouchkine - dialogue avec S.Babey, qui a publié un livre sur Camus (Balzac éditeur) - présence de la librairie Torcatis. Contact: André Bonet et le CML: "cml66" <cml66@wanadoo.fr> 2. Mardi 21 octobre à 18 h: au palais des Congrès, avec "Rivage des Arts" Thème: "Camus est-il philosophe?" Contact: Claude Belmas, 06.08.98.97.28. - claude.belmas@sfr.fr - Présence de la librairie Torcatis -   3. Mercredi 22 octobre: à Elne, salle des Amis d'Illibéris (cour de l'évéché) "Les relations Camus/Malraux": deux écrivains face à l'Histoire Contact: TRABY Odette <traby.odette@orange.fr> 4. Jeudi 23 octobre à 18 h: au centre culturel de  Collioure "Camus, un artiste dans le siècle" (et évocation de ses romans) Contact: l'adjointe à la culture: denise.snodgrass@collioure.net   - 04 68 82 05 66. 5. Vendredi 24 octobre à 18 h 30: Vernet-les-Bains, salle d'expo de l'office de tourisme Thème: "Le dernier voyage de Malraux à Moscou à Vernet". (sur l'anecdote: Malraux à Vernet écrivant quelques chapitres de L'Espoir ) Contact: Monsieur Jean-François Gatte Adjoint à la Culture Mairie / Place de l'Entente Cordiale 66820 Vernet Les Bains  06 84 55 46 73 -  04.68.05.76.62.   6. Samedi 25 octobre à 16 h: à la médiathèque de Saint-Cyprien Thème: Malraux et L'Espagne - L'Espoir - Sierra de Teruel Contact: Dolores Martinez-Surinyach Responsable de la Médiathèque de la Ville de Saint Cyprien (66750) - 0468373271 - dmartinez@mairie-saint-cyprien.com Un texte d'E. Kouchkine: LES JUSTES (1949) Mise en scène en décembre 1949, au Théâtre Hébertot, cette pièce appartient au deuxième cycle des Oeuvres de Camus, celui de la Révolte. Apre, tendue et profondément lyrique, elle traduit son désir de créer une véritable tragédie moderne tout en croyant que l’époque s’y prêtait. En pleine guerre froide, Camus poursuit une réflexion sur la question de la violence qui s’impose à lui en termes de conscience intellectuelle et morale. L’antagonisme de deux notions positives, l’amour de la vie dans toute sa plénitude et la justice sociale, lui paraît alors essentiel. La pièce s’écrit pendant la longue élaboration de L’Homme révolté dont le chapitre «Les meurtriers délicats» sera consacré aux protagonistes des Justes. Dans la Russie de 1905 qui lui semblait surgir des Démons de Dostoïevski, Camus trouva ce qu’il cherchait: une sorte d’équivalent éthique pour parler de son temps. Au terrorisme, il assignait un caractère exceptionnel de «rupture» et lui imposait la notion de limite nécessaire. Impressionné par la mort héroïque des jeunes révolutionnaires russes, il rassemble sur eux une importante documentation iconographique et écrite. Le livre des souvenirs du célèbre terroriste Boris Savinkov lui fournit le sujet et les personnages, l’exemple d’une pratique de la violence liée à la responsabilité personnelle. Ivan Kaliayev payait sur l’échafaud la vie qu’il avait prise au grand-duc. D’autre part, refusant l’infanticide, il sauvait l’honneur de la révolution. C’est justement ce refus de la « violence confortable » que Camus accentue dans l’action de ses personnages. Par ailleurs, il saisit des motifs christiques dans le comportement de certains terroristes, «cet amour plus grand que tous: celui de l’homme qui donne son âme pour son ami». (OC, t.2, p.1091) Il est séduit par leur « exigence personnelle » qui les poussait à la terreur et par leurs « paradoxes »: l’abnégation qui allait jusqu’au mépris de leur propre vie et le respect de la vie humaine, leur foi dans la terreur et les doutes qui les déchiraient dans la pratique de la terreur. Tout en reconnaissant le caractère inévitable de la violence, ils avouaient qu’elle était injustifiée. « Nécessaire et inexcusable, c’est ainsi que le meurtre leur apparaissait »- c’est la formule par laquelle l’auteur présente les héros de sa pièce. Certes, Camus n’écrit pas une pièce historique, son souci étant de «rendre vraisemblable ce qui était déjà vrai». Il idéalise les personnages, en laissant dans l’ombre ce qui pourrait ternir leur image. D’autre part, il tient à réussir une véritable tragédie d’amour, d’une passion plus humaine que symbolique, même et surtout si cet amour doit rester impossible. L’opposition entre le devoir de servir la justice et le sentiment pour un être aimé ne laissera aux amants qu’une seule issue, « le sang et la corde froide ». Inséparable de Kaliayev, Dora est une figure essentielle de la pièce et manifestement le porte-parole de l’auteur. Comme dans une tragédie antique où l’hubris est puni, Dora, tout en restant fidèle à la cause révolutionnaire, est consciente de la démesure de leur entreprise et reconnaît la faute de la transgression. Or, Camus ne conçoit pas de justice sans chance de bonheur. Dans la pièce, elle est présente sous deux formes – l’amour et le renoncement. Aux antipodes d’abord, les deux héros-idéologues Kaliaïev et Stepan semblent se rapprocher à mesure que la pièce touche à son dénouement et laisse l’impression que Stepan a déjà effectué le parcours de renoncement dont les deux autres protagonistes prennent le chemin. Mais l’ultime aveu de Stepan Je l’enviais marque la victoire morale de Yanek sur le nihilisme. Or, Yanek mort dans le renoncement, il ne reste à Dora et à Stepan qu’à le suivre, ils se ressemblent tous maintenant. Camus construit un cadre de clandestinité, statique et abstrait, d’un extrême dépouillement. Une constante unité de ton qui laisse une impression glacée, voulue par l’auteur. Le froid délibéré de l’atmosphère exprime physiquement le renoncement des personnages à ce qui est la vie vivante. Le silence ponctue le discours et souvent le suspend, un silence qui crie. Le huis clos, le temps qui paraît figé proposent une sorte de portrait métaphorique de l’intériorité de ces «bombistes». Après l’assassinat du grand-duc, vivre pour Kaliayev devient une «torture», «la justice même est désespérante». Les cris de Dora qui martèlent tragiquement le dépassement de soi de l’héroïne aboutissent à son verdict: «Nous ne sommes pas de ce monde. Nous sommes des justes. Il y a une chaleur qui n’est pas pour nous. Ah! Pitié pour les justes». La dernière exclamation nomme le sentiment que devait, en fin de compte, susciter la pièce. Ce destin que Camus veut exemplaire, est aussi, au niveau de la révolte à présent, une histoire de «suicide supérieur», une «tragédie de l’intelligence». Cependant, dans la vision du dramaturge, ses « admirables révoltés » choisissent de mourir pour que la justice demeure «vivante», c’est-à-dire «une brûlure et un effort sur soi-même». Elle meurt dès qu’elle devient «un confort», un «meurtre par procuration». Camus voyait sa pièce comme une tragédie qui n’offrait pas de solution hormis la mort, mais n’en restait pas moins une pièce d’espoir. Nul doute qu’en ce sens Dora et Yanek restent, à ses yeux, des personnages exemplaires: aux prix de leur vie, ils sauvegardaient ce qui est sacré dans l’esprit de la révolte. Au milieu du XX-e siècle leur exemple, espérait-il, pouvait rendre la révolution à nouveau révolutionnaire. Les «justes» continueront à vivre dans la mémoire de Camus. En 1955, il tiendra à préciser qu’il «admire» et qu’il ««aime» toujours ses deux héros: Kaliayev et Dora. Sans doute, voyait-il en eux des personnages de Dostoïevski. En 1957, quand les bombes explosaient à Alger et Camus le ressentait comme une tragédie personnelle, il pensait à sa pièce «russe»: «J’aimerais remonter Les Justes qui sont encore plus d’actualité aujourd’hui». Travaillant au Premier Homme, il revenait encore à Kaliayev. L’idéal d’une haute conscience morale où la douleur d’autrui devenait l’aune à laquelle on mesure tout progrès historique, dicta en conséquence l’ensemble des choix du dramaturge. Et c’est par cette exigence à la fois morale, lyrique et politique que la dernière pièce de Camus s’impose comme une oeuvre mémorable pour inscrire sa note unique et vivante dans la sensibilité contemporaine. Eugène Kouchkine   Indications bibliographiques: Raymond Gay-Crosier, «Le jeu ou la tragique comédie des Justes», Revue des lettres modernes, n° 419-424, 1975, p. 45-70; Maurice Weyembergh, Albert Camus ou la mémoire des origines, Bruxelles, De Boeck, 1998, p. 177-186 ; Alain Béretta, Les Justes, Ellipses, 1999; Jean yves Guérin, «Pour une lecture politique des Justes de Camus» in Jean-Pierre Goldenstein et Michel Bernard (dir.), Mesures et démesure dans les lettres françaises au XXeme siècle. Hommage à Henri Béhar, Honoré Champion, 2007, p. 97-110 ; Albert Camus, Oeuvres complètes, t.3, Gallimard, coll. «Bibl. de la Pléiade, 2008, éd. par Eugène Kouchkine.  

13 LIRE LA SUITE

A la une

25 Octobre 2014 - 25 Octobre 2014

Aladin et la lampe merveilleuse

Ce spectacle original conçu par Dani Lary, l’un des plus grands illusionnistes d’Europe, saura ravir les petits à partir de 3 ans mais aussi les grands ! Le célèbre magicien a su transmettre toute sa passion et son talent dans ce conte traditionnel ponctué d’effets magiques, accompagné de musiques originales et servi par une dizaine de personnages imaginaires pour un voyage enchanteur. Un émerveillement assuré pour toute la famille !

13 LIRE LA SUITE

A la une

24 Octobre 2014 - 24 Octobre 2014

Les Fatals Picards + Femme Parachute

Les Fatals Picards Humour et décalage garanti – Télérama Un disque qui signe le retour du groupe ainsi qu’une nouvelle tournée ! Avec des centaines de concerts à leurs actifs en France, en Belgique, en Suisse. Les Fatals Picards (pas si Picards au final) ont su au fil du temps devenir un groupe incontournable sur la scène rock hexagonale. Ses quatre individualités réunies autour d’une même passion ont su concilier avec malice le rock et l’humour. Toujours avec la même énergie, ils continuent de se poser les bonnes questions. Avec ce nouvel album Septième Ciel, ces questions sont maniées avec humour, la marque de fabrique de ce groupe de plus de dix ans.   Femme Parachute Femme Parachute, c'est tout ce que le rock n'a plus et tout ce que la jeunesse à encore à offrir. Ce groupe de rock originaire de Perpignan compose et joue des chansons dans une ambiance survolté digne de l’apogée du rock’n’roll.

13 LIRE LA SUITE

A la une

15 Octobre 2014 - 24 Octobre 2014

Contes en Campagne

Le conte berce la plus tendre enfance. Il donne le goût de la lecture, il invite à un joli moment de partage et de complicité. Le festival "Contes en Campagne" tient chaque année sa promesse, celle de vous transporter dans le mond e de l'imaginaire au travers des récits drôles, émouvant s, terrifiants... Je tiens vivement à saluer les Foyers ruraux du Roussillon pour leur belle initiative et leur engag ement. Très attachée aux valeurs de l'éducation populaire, je partage cette ambition de valoriser nos territoires ruraux et les bénévoles de tout âge qui œuvrent cha que jour pour rendre "les campagnes" plus vivantes et encore plus solidaires. Cet événement me donne l'occasion de rappeler que l e Conseil Général des Pyrénées- Orientales, avec sa Médiathèque départementale, encourage la lecture dè s le plus jeune âge auprès du plus grand nombre d'enf ants du département. Je vous souhaite de vivre un voyage merveilleux au pays des histoires ! Avec au programme : Mercredi 15 octobre Wilfried Delahaie au Centre Culturel de Cabestany à 20h30 Jeudi 16 octobre Wilfried Delahaie à la Salle des Fêtes de Banyuls dels Aspres à 20h30 Vendredi 17 octobre Florant Mercadier à la Salle des Fête de Latour de France à 20h30 Samedi 18 octobre Nadine Walsh Salle Marcel Cazeilles de St Jean Lasseille à 20h30 avec une première partie assurée par les jeunes de l’Atelier en Kit accompagnés par Wilfried Delahaie Dimanche 19 octobre Nadine Walsh au Foyer Rural de Prats de Mollo à 15h00 Jeudi 23 octobre François Moise Bamba pour un Apéro Conte à Thuir au « Presse Papier » et « Coté Cave » avec la complicité des vins du Domaine Trilles à 17h30 Vendredi 24 octobre François Moise Bamba à la Cave aux Contes de Tresserre à 21h00 pour l’ouverture de la Fête des Sorcières

13 LIRE LA SUITE

A la une

21 Octobre 2014 - 01 Novembre 2014

Cheta fait son cirque

Madame Cui Cui, directrice du cirque, passe une annonce pour trouver un artiste pour sa tournée. Jacques et son amie Cheta se présentent, et déploient tout leur talent !! Clarinette, banjo, chansons, poèmes, magie. Tout y passe? Madame Cui Cui sera t'elle séduite ? A partir de 3 ans.

13 LIRE LA SUITE

A la une

18 Octobre 2014 - 22 Novembre 2014

Laissez-vous compter la Vallée de la Tet

Visites découverte à Baillestavy, Rodès, Finestret et Saint-Michel de Llotes avec une conférence à Ille-sur-Tet Samedi 18 octobre: Baillestavy Visite-découverte de l’église St-André Par A. Sanchez, guide conférencier Rdv devant l’église à 16h, tarif 3 € Dimanche 19 octobre: Rodès Itinéraire autour de la pierre (visite du village et balade jusqu’à la carrière). Par T. Caron, guide de Pays Rdv devant le monument aux morts à 15 h, tarif 3 € (prévoir chaussures de marche). Samedi 25 octobre: Finestret Visite-découverte de l’église Ste-Colombe Par A. Sanchez, guide conférencier Rdv devant l’église, tarif 3 € Samedi 15 novembre: Saint-Michel de Llotes Visite-découverte de l’église St-Michel Par A. Sanchez, guide conférencier Rdv devant l’église à 15h, tarif 3 € Samedi 22 novembre: Ille-sur-Tet Conférence à l'Hospici d’Illa  à 15h Par Alain Sanchez, responsable de l’Hospici d’Illa et guide-conférencier. L’hospici d’Illa, également connu sous l’appellation Centre d’Art Sacré, est une structure culturelle gérée par la commune d’Ille-sur-tet. Il assure une mission de service public qui consiste à conserver, exposer et valoriser par le biais d’animations thématiques un patrimoine rare et précieux appartenant à des collectivités territoriales (communes, département), à l’Etat et à des particuliers. Ce dépôt d’oeuvres d’art aux supports et techniques variés permet à chacun d’accéder à la connaissance de ce patrimoine et au plaisir de sa découverte. L’art roman et l’art baroque sont illustrés par des oeuvres souvent uniques (retable du XIIIe siècle d’Angoustrine, châsse de saint François- Xavier de la fin du XVIIe, début du XVIIIe siècle…), beaucoup sont exceptionnelles (les peintures murales de Casesnoves, toiles peintes de l’atelier Guerra…). Il retracera les différentes étapes de la constitution de ce dépôt à partir des oeuvres qui sont actuellement présentées dans l’ancien hospice Saint-Jacques des XVIIe et XVIIIe siècles. Rdv à l’Hospici d’Illa, tarif 5 €/pers, tarifs réduits: pass patrimoine, demandeurs d’emplois, étudiants, gratuit pour les enfants de -13 ans accompagnés par leurs parents.  

13 LIRE LA SUITE

A la une

22 Octobre 2014 - 15 Mars 2015

Ecran Total

Un regard épuré sur un paysage familier Maître de la nouvelle figuration, l’artiste peintre Julien Py est resté un an en résidence à Collioure. Il expose ses 70 œuvres, issues de cette expérience, sur les cimaises du Musée d’Art Moderne, en nous livrant l’essentiel, comme les meilleures notes d’une partition musicale. A voir jusqu’au 15 mars 2015

13 LIRE LA SUITE

A la une

15 Octobre 2014 - 30 Novembre 2014

Festival de films documentaires ALIMENTERRE

2014, Année Internat ionale de l’agriculture familiale : le Festival ALIMENTERRE met en débat les modèles agricoles et alimentaires de nos sociétés. Le Festival est le temps fort de la campagne ALIMENTERRE. A partir d’une sélection de films documentaires, il invite à des débats ouverts et participatifs sur les enjeux agricoles et alimentaires. Chaque année, plus de 700 organisations locales en France, en Europe, en Afrique, et au Canada mobilisent des réalisateurs, agronomes, économistes, chercheurs, agriculteurs, représentants d’ONG pour échanger avec les scolaires et le grand public. Pour réfléchir et échanger sur des sujets de société... Agriculture familiale ou agriculture industrielle ? Jardins partagés ou agriculture urbaine intensive ? Investissement foncier ou accaparement de terres ? Gaspillage alimentaire ou décroissance ? Transition écologique ou green- washing ? La santé par l’alimentation ou stratégie marketing ?

13 LIRE LA SUITE

Sorties cinéma de la semaine

  • Fury

    Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur…

    0 EN SAVOIR PLUS
  • Le Grimoire d'Arkandias

    Dans le village de Ronenval, tout semble normal. Trop normal pour Théo qui ne rêve que d'une chose : échapper à son destin de boloss. Un jour, il déniche à la bibliothèque un livre de magie qui contient les secrets de fabrication d'une bague d'invisibilité. Avec l'aide de ses meilleurs amis Bonnav et Laura, il décide de fabriquer cette bague. Surprise : Théo disparaît pour de bon ! Victime de trois sorcières, il reste bloqué dans l'invisibilité... Il se lance alors dans une course effrénée contre le temps.

    0 EN SAVOIR PLUS
  • On a marché sur Bangkok

    Serge Renart, un journaliste TV devenu has-been et Natacha Bison, une reporter de guerre écartée du métier parce que trop dangereuse pour ses collègues, se retrouvent obligés d'enquêter ensemble sur une affaire qui les mènera en Thailande à la recherche d'un des secrets les mieux gardés de l'histoire contemporaine... Que s'est-il réellement passé pendant la retransmission télévisuelle de la mission Apollo 11, où pour la première fois, l'homme a posé le pied sur la Lune ?

    0 EN SAVOIR PLUS
  • Magic in the Moonlight

    Stanley Crawford, prestidigitateur anglais arrogant et grognon, ne supporte pas les soi-disant médiums qui prétendent prédire l'avenir. Se laissant convaincre par son fidèle ami Howard Burkan, il se rend chez les Catledge qui possèdent une somptueuse propriété sur la Côte d'Azur et se fait passer pour un homme d'affaires, du nom de Stanley Taplinger, dans le but de démasquer la jeune et ravissante Sophie Baker, une prétendue médium, qui y séjourne avec sa mère.

    0 EN SAVOIR PLUS
  • Bande de filles

    Marieme vit ses 16 ans comme une succession d'interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l'impasse de l'école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

    0 EN SAVOIR PLUS
  • Le Juge

    Fils de magistrat, Hank Palmer, grand avocat, revient dans la petite ville de son enfance, où son père, qu'il n'a pas revu depuis longtemps, est soupçonné de meurtre. Il décide alors de mener l'enquête pour découvrir la vérité et, chemin faisant, renoue avec sa famille avec laquelle il avait pris ses distances...

    0 EN SAVOIR PLUS
  • La Légende de Manolo

    Depuis la nuit des temps, au fin fond du Mexique, les esprits passent d'un monde à l'autre le jour de la Fête des Morts. Dans le village de San Angel, Manolo, un jeune rêveur tiraillé entre les attentes de sa famille et celles de son coeur, est mis au défi par les Dieux. Afin de conquérir le coeur de sa bien-aimée Maria, il devra partir au-delà des mondes et affronter ses plus grandes peurs. Une aventure épique qui déterminera non seulement son sort, mais celui de tous ceux qui l'entourent.

    0 EN SAVOIR PLUS
  • Chante ton Bac d'abord

    Documentaire social, film musical, CHANTE TON BAC D'ABORD raconte l'histoire tumultueuse et poétique d'une bande de copains de 17 ans, habitant à Boulogne-sur-Mer : une ville de 45000 habitants touchée par la désindustrialisation. Imaginées par les adolescents, mises en musique, en paroles et en images par l'équipe du film, les chansons font basculer le propos réaliste du film dans la magie, dans l'humour et dans le rêve...

    0 EN SAVOIR PLUS